La vérité sur la coupe menstruelle (ou cup)

Les premières fois où j’ai lu et entendu parler de la coupe menstruelle, j’ai eu la même réaction que la plupart d’entre nous « C’est vraiment bizarre », « C’est dégueu », « Jamais je ne mettrai ce truc » « Et si ça reste bloqué ? » « Si ça se trouve on peut se sortir tout l’intérieur (mdr) » Et bien d’autres.
Et bien…Je l’ai adoptée depuis un peu plus d’un an alors voici mon retour et les réponses à vos questions. (la petite sœur elle, l’a adoptée récemment)
Beaucoup d’entre nous ont regardé le reportage « Tampon, notre ennemi intime » (ici un résumé pour celles qui ne l’ont pas vu ici.)
Si vous regardez les emballages de vos protections hygiéniques, vous verrez qu’il n’y a AUCUNE composition. Et pour cause : blanchiment au chlore, présence d’environ 25 polluants toxiques cancérigènes etc. Une vraie poubelle chimique qu’on met dans notre vagin pendant des heures… Et pareil pour les serviettes qui sont en contact avec nos muqueuses !
Alors bien sûr il existe des tampons et serviettes biologiques, avec une bien meilleure composition. Mais aujourd’hui on va parler d’une protection beaucoup moins contraignante, beaucoup plus économique, saine et zéro déchet.

Mais c’est quoi une coupe menstruelle ou cup ?

Voilà c’est ça ! ça ressemble à un petit entonnoir avec une tige (ou boule ou anneau) qui sert à l’attraper et la retirer plus facilement. Je vous rassure, ça a l’air gros mais en vrai pas du tout. La cup va recueillir le sang des règles sans assécher la flore vaginale puisqu’elle n’absorbe ni le sang ni les pertes. Elle les recueille simplement.

Pour se mettre tout de suite dans le bain, une journée avec ma cup ça donne quoi ?

Le matin, je me lève, direction la salle de bain. Debout devant mon lavabo, je me lave bien les mains (je ne les désinfecte pas !) et je retire ma cup en la pinçant pour annuler l’effet ventouse. Je la vide, la rince et je la remets en position allongée sur mon lit.
La journée : je reste assise, je marche, je cours, je saute, je vais aux toilettes, je fais du sport,…sans y toucher et sans la sentir car elle ne bouge pas.
Le soir en rentrant, direction la douche, toujours avec les mains propres, je la retire de la même manière que le matin, je la rince (à l’eau froide, toujours sinon le sang « cuit » et la cup jaunit, c’est moins joli) et je la remets en position allongée sur mon lit et ce…jusqu’au lendemain matin ! Le tout, sans douleur ! Et puis C’EST TOUT !
Parfois je la nettoie avec un savon naturel et neutre mais pas toujours. Il est possible de mettre un peu d’huile végétale de coco bio pour l’insertion (jamais de lubrifiant !).
Je la garde donc environ 12h. (il est recommandé de la vider toutes les 8-12h). Donc tranquille toute la journée… Pour tout vous dire, il m’arrive souvent d’oublier que j’ai mes règles (c’est pas fou ça franchement ?). Bon ok, sauf le premier jour car j’ai mal au ventre. Mais sinon, comme je ne dois pas penser à me changer sans arrêt dans la journée, et bien j’en oublie que je les ai. Et je ne vous parle pas de la galère à se dire « j’espère qu’il y a une poubelle dans chaque wc sinon il faut que je cache mon tampon/ma serviette pour le/la jeter en sortant loool ». Et puis, on ne la sent pas du tout. Si on la sent c’est comme un tampon, c’est qu’elle est mal mise. Pareil s’il y a des fuites, c’est qu’elle est mal mise (s’il y a une goutte ce n’est pas grave par contre).
Moi qui pensait que ce serait sale et tout ça et bien non pas du tout. La première fois ça fait un peu bizarre de réellement voir son sang mais maintenant ça ne me dérange pas du tout, au contraire. De toute manière, qui n’a jamais vu son sang franchement ? Surtout qu’à l’inverse des serviettes, quand on enlève la cup, le sang n’a absolument aucune odeur car il n’a eu aucun contact avec l’oxygène. Et puis la cup n’absorbe pas les pertes vaginales, contrairement aux autres protections donc terminées les irritations et compagnie.
Et puis vous savez quoi ? Les règles passent SUPER vite avec la cup. Je vous promets, c’est incroyable.
Quand les règles sont terminées, il suffit simplement de stériliser sa cup 5 minutes dans l’eau bouillante en surveillant. Et puis hop dans son petit pochon et on lui dit ‘À dans un mois !’
Bien sûr, on ne dompte pas toutes sa cup dès la première fois. Il y a des filles qui y arrivent dès les premiers jours, mais parfois il faut un temps d’adaptation. Vous vous souvenez la première fois que vous avez mis un tampon pour celles qui en utilisent ? Ça fait peur la première fois. Et bien la cup c’est pareil. Quand on ne connaît pas ça fait peur. C’est normal. Au début on peut se faire un peu mal car on ne la plie pas bien par exemple. Mais une fois habituées, je vous assure qu’il n’y a absolument aucune douleur. On la met aussi rapidement qu’un tampon et sans se faire mal. Et pour celles qui n’ont jamais mis de tampons, sachez que c’est comme tout. On s’habitue et après on se demande comment on a fait pour vivre sans ! Surtout l’été, on se sent vraiment propre et c’est beaucoup plus discret qu’une serviette !
Ici vous trouverez une super vidéo sur comment insérer et retirer sa cup. C’est grâce à cette vidéo qu’on a toutes les deux dompté notre cup en 2 jours ! La méthode de pliage et insertion est top je trouve (après à chacune ses méthodes et préférences, il y a énormément de vidéos sur le sujet) https://www.youtube.com/watch?v=VhcBVpCbuxc
La cup est donc pratique, économique, écologique ! On l’achète une fois et on est tranquille pendant un bon bout de temps ! Et n’oublions pas qu’une femme porte en moyenne près de 17 000 protections hygiéniques dans sa vie. Aussi, 12 milliards de serviettes hygiéniques et 7 millions de tampons sont jetés annuellement dans le monde… Avec la cup, on ne pollue plus.
Pour finir je regrette une chose c’est de ne pas avoir connu la cup plus tôt. Ou de ne pas avoir tenté plus tôt… Et oui on a nos habitudes et parfois ce qui est difficile c’est juste de se lancer ! Mais une fois lancées, je vous assure que vous ne regretterez pas, au contraire, elle deviendra votre cupine ahah !
Maintenant, place aux questions que j’ai reçu. Pour y répondre, j’ai utilisé mes connaissances et mon avis personnel, j’ai aussi beaucoup lu (avis de spécialistes et non spécialistes) :

De quelle matière est faite une cup ?

Pratiquement toutes les cups sont faites en silicone ou TPE médical. De l’avis de spécialiste, le silicone est une matière idéale pour le contact avec les muqueuses du vagin. Il est utilisé pour les actes de chirurgie. Par contre il ne faut pas prendre une cup en caoutchouc ou en latex pour éviter les allergies. Si vous êtes allergique au silicone choisissez la en TPE médical.

Quelle marque choisir ? Quel prix ?

Il existe beaucoup de marques avec des prix différents. L’une de nous a une Fleurcup http://www.fleurcup.com/fr et l’autre a une Emma Si-bell cup : http://www.tendances-emma.fr/home/323-coupe-menstruelle-emma-si-bell-cup.html. En tout cas, on est toutes les deux satisfaites de nos cups. Elles comptent parmi les cups les moins chères en plus (14,9€ chacune). Pensez au code promo PEAUNEUVE si vous commandez sur le site Les tendances d’Emma (-15%).
Les principales différences entre toutes les marques sont souvent la souplesse de la cup, la tige qui peut être une boule ou un anneau, le choix des tailles et couleurs. Je vous laisse regarder les différentes marques selon vos goûts et votre anatomie.

Quelle taille choisir ?

Les tailles varient selon si vous avez des enfants et selon votre flux. Par exemple pour la cup « Emma Si- Bell cup » des Tendances d’Emma vous avez 2 tailles :
Taille S : pour les adolescentes ou jeunes femmes, pour les femmes qui ont des règles peu abondantes. Taille M : pour les femmes ayant déjà eu un enfant, celles qui ont des règles très abondantes.
Certaines marques proposent 3 ou 4 tailles différentes.

Quelle est la durée de vie d’une cup ?

Une cup se conserve jusqu’à 10 ans (donc les serviettes et tampons à 5€ tous les mois merci bien…).

Est-ce qu’on peut se laver ou faire du sport avec sa cup ?

Oui pas de soucis !

Une fille vierge peut- elle utiliser la cup ?

Oui. Il faudra privilégier une cup de petite taille. Personnellement, je trouve qu’il faut un minimum être à l’aise avec son corps alors je ne la conseillerai pas à une très jeune fille qui découvre tout juste son corps.

La cup peut-elle déborder ?

Il faut savoir qu’on perd en moyenne 4cl de sang pendant ses règles. C’est peu hein ? On croit toujours qu’on perd beaucoup de sang mais en fait non. Surtout les filles/femmes qui utilisent des serviettes. Pour celles qui ont des règles hémorragiques, il suffira de changer plus souvent votre cup. A vous de vous organiser si vous travaillez et qu’il faut vous changer au travail (petite bouteille d’eau dans le sac à main, simple essuyage au papier…). Pour celles qui ont un flux normal 2 fois par jour (comme moi) sera suffisant et là pas de tracas pendant toute la journée.

Si elle est mal mise, est-ce qu’on peut la retirer et la remettre facilement ?

Comme je vous l’ai dit, j’aime mettre ma cup en position allongée. Encore une fois, c’est ma technique, certaines la mettent toujours debout. Mais il m’est déjà arrivé (au début) de mal la mettre et de devoir la remettre en dehors de chez moi. Je l’ai retirée aux toilettes et remise en position debout et roule jusqu’au soir !

Doit-on obligatoirement porter un protège slip en complément de sa cup ?

Certaines femmes en mettent en plus, d’autres non. A vous de voir 😊 D’ailleurs, en parlant protèges slips, pensez aux protèges slips lavables, c’est super !

Est-ce que la cup peut se perdre ou rester bloquée dans le vagin ?

Une cup ne peut pas se perdre dans le vagin. C’est impossible (à la différence des tampons). Et ne peut pas rester bloquée. Par contre, si vous avez du mal à la retirer à vos débuts, il faut se détendre, ne pas stresser et trouver une bonne position (accroupie, debout,…). Ensuite vous pouvez pousser (comme si vous alliez à la selle. Je sais c’est sexy lool) et attraper la tige. Mais il ne faut jamais tirer sur cette tige ! Il faut bien dé ventouser avant de retirer la cup. Pour cela, on appuie sur la cup, on la presse en fait. On entend un petit bruit (signe que c’est bien dé ventousé) et il ne reste plus qu’à la retirer en faisant un mouvement de va et vient et voilà ! On dirait que c’est compliqué ce que j’explique mais j’ai bien détaillé le geste, qui, en réalité dure 10 sec lol.

Peut-on mettre sa cup en début et fin de règles ?

Oui ! A la différence des tampons, s’il y a peu de sang, vous n’aurez pas de douleur. Que la cup soit peu remplie ou bien remplie, ça ne change rien du tout !

Peut-on utiliser une cup quand on a un stérilet ?

Oui. Bien respecter les règles d’hygiène bien entendu et bien faire le petit appel d’air (dé ventouser) avant de retirer sa cup, comme pour toutes les utilisatrices.

Peut-on utiliser une cup après un accouchement ?

Il est recommandé d’attendre le retour de couches (5 à 8 semaines) pour utiliser la cup.
Si la maman allaite au sein, le retour de couches intervient plus tard, entre 3 et 6 mois après la naissance, en raison de la présence de prolactine, hormone produite au moment de la tétée.

La cup protège-t-elle du SCT (Syndrome du Choc Toxique) ?

Non. Il y a toujours des risques mais selon les gynécologues, c’est très rare. Et il y a moins de risques avec une cup. Il faut être hygiénique, c’est normal : Bien se laver les mains, la vider toutes les 12h max, bien la stériliser… Ici, un très bon article sur le sujet : http://coupemenstruelle.net/sct-syndrome-choc-toxique- explications-et-cup/ (je trouve la vidéo pas terrible par contre car réalisée par Tampax lol). Sinon, les articles qui ont tenté de descendre la cup il y a quelques semaines nous ont bien fait rire (ou plutôt énervé)…les lobbies ont chaud aux fesses !! Mais nous ne sommes pas des moutons alors n’oublions pas de nous informer et nous faire notre propre avis 😉

Y a-t-il des contres indications à l’utilisation de la cup ?

Oui. Infection vaginale (attendre la guérison), antécédant de SCT par exemple. Demandez l’avis d’un professionnel si votre cas est particulier. Par contre en cas de kyste, règles hémorragiques, sécheresse vaginales, pertes blanches abondantes, il n’y a aucun soucis ! (au contraire pour les pertes et sécheresse, ce sera mieux d’utiliser la cup car comme on l’a vu, elle n’absorbe pas !)
Voilà, j’ai essayé de répondre un maximum à vos questions, j’espère que l’article vous a plu, merci de m’avoir lue 😊
Surtout, n’hésitez pas à lire, à me poser des questions en commentaire ou à en poser à des personnes qui utilisent une cup ainsi qu’à des spécialistes (votre gynécologue) si vous avez des doutes quant à votre situation pour l’utilisation de la cup. Après, il y a des spécialistes peu informés, mais ça c’est une autre histoire 😉 !
Les 2 soeurs au naturel

 

Commentaires (8)

  1. M.G.

    Article top.
    Conseils bien éclairés et explications claires 😉
    Pour ce qui est d’avoir peur que la cup reste coincée, c’est une légende comme ceux qui croient que les lentilles de contact peuvent se nicher derrière le globe oculaire ou fondre au soleil (lol) : non !

    Répondre
    1. Vie Saine (Auteur de l'article)

      Merci <3

      Répondre
  2. blushcactus

    Bonjour,
    ton article est super, je suis moi-même passée à la cup et je ne regrette pas du tout.

    Répondre
    1. Vie Saine (Auteur de l'article)

      Merci pour l’article !
      Et oui, on ne peut plus s’en passer après l’avoir adoptée

      Répondre
  3. Stecy

    Super article !!
    Ça me donnerais presque envie de réessayer lol

    Répondre
    1. Vie Saine (Auteur de l'article)

      Merci Stécy !
      Il faut que ma sœur t’explique quand vous vous verrez. Je trouve que c’est bien d’avoir un proche qui utilise déjà la cup.
      Ma famille et mes copines l’ont adoptée en 2 jours car je leur ai tout expliqué et je leur ai montré la vidéo qui est dans l’article. La fille explique vraiment bien !
      A bientôt 😉

      Répondre
  4. Nenette

    Moi je vais tenter

    Répondre
    1. Vie Saine (Auteur de l'article)

      Tu vas kiffer 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :